Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vertuchou.over-blog.com

Jeanine Foucamprez vint se placer

22 Octobre 2017, 02:47am

Publié par vertuchou

Jeanine Foucamprez vint se placer face à Arthur Dreyfuss, sa main froide
caressa la buée qui sortait d'entre ses lèvres,caressa l'infime
qui les séparait encore; ils ne s'embrassèrent pas,
tout était parfait sans baiser; puis elle posa sa tête sur son épaule;
ils traversèrent l'impressionnante allée des Limousins,
s'enfoncèrent dans les ombres humides de la forêt;
ils marchèrent lentement, en titubant un peu à cause
de leur différence de taille mais aussi parce
qu'il n'est jamais facile d'être parfaitement synchrones
au début d'une histoire d'amour.
On doit apprendre à écouter, et non seulement ses mots,
mais son corps, sa vitesse, sa force,
sa faiblesse et ses silences qui déséquilibrent;
on doit perdre un peu de soi pour se retrouver dans l'autre.

Grégoire Delacourt, La première chose qu'on regarde

Voir les commentaires

Conte-moi / Kontame

21 Octobre 2017, 02:47am

Publié par vertuchou

Conte-moi le conte
qui chemine en tes yeux
quand tu les ouvres
le matin
quand le soleil
entre son aiguille de lumière
en tes songes

Clarisse Nicoïdski, née Abinun

Kontame la konseja
ke se kamina en tus ojos
kuando los avres
la manyana
kuando el sol
entra su alguja de lus
en tus suenyos

 

Voir les commentaires

Autoportrait

20 Octobre 2017, 02:51am

Publié par vertuchou

Georges Thiry. Autoportrait. Belgique, vers 1950.

Georges Thiry. Autoportrait. Belgique, vers 1950.

Voir les commentaires

Il pleut

19 Octobre 2017, 02:25am

Publié par vertuchou

Il pleut,
Les vitres tintent.

Le vent de Mai fait dans le parc un bruit d’automne.
Une porte, en battant sans fin, grince une plainte
Mineure et monotone.
Il pleut…

On dirait par moments qu’un million d’épingles
Se heurte aux vitres et les cingle.
Il pleut,
Les vitres tintent.

Le ciel cache un à un ses coins légers de bleu
Sous de rapides nuées grises.
Il pleut :
La vie est triste !


— N’importe !
Souffle le vent, batte la porte,
Tombe la pluie !
N’importe !

J’ai dans mes yeux une clarté qui m’éblouit ;
J’ai dans ma vie un grand espace bleu ;
J’ai dans mon cœur un jardin vert ombré de palmes
Que balancent en plein azur les brises calmes :
Je songe à elle !

Il pleut…

— La vie est belle !

Fernand Gregh

Voir les commentaires

La poésie c'est refuser

18 Octobre 2017, 02:42am

Publié par vertuchou

La poésie
c'est refuser la vie - partie par partie -
pour l'accepter toute entière –

André Du Bouchet 

Voir les commentaires

J'aimerais te dire que je serai là

17 Octobre 2017, 03:05am

Publié par vertuchou

J'aimerais te dire que je serai là
Malgré tout
Malgré rien
Je marcherai de pair
Ne t'en fais pas
Au-delà des sens
De ce qui te chavire
Amours et espoirs
Déceptions et colères
Méchancetés et violences
Qu'importe
Je serai là
Dans le souvenir
Qui ruisselle sous la terre
Qui somnole dans le roc
Qui coule dans mes veines
Tu pourras
Tu pourras toujours
T'appuyer sur moi.
 
—  Carl-Keven Korb

Voir les commentaires

Dance 8

16 Octobre 2017, 02:36am

Publié par vertuchou

Voir les commentaires

L'adieu

15 Octobre 2017, 02:19am

Publié par vertuchou

— J’irai sur la grève te jeter mon baiser.
— Le vent vient de mer, ma mie, il te le rapportera.
— Je te ferai des signes avec mon tablier.
— Le vent vient de mer, ma mie, ça reviendra sur toi.
— Je verserai mes larmes en te voyant partir.
— Le vent vient de mer, ma mie, il te les séchera.
— Eh bien, je penserai seulement à toi.
— Te voici raisonnable, te voici raisonnable.

Paul Fort

Voir les commentaires

Je t'aime dans le temps

14 Octobre 2017, 02:39am

Publié par vertuchou

Je t'aime dans le temps. Je t'aimerai jusqu'au bout du temps.
Et quand le temps sera écoulé, alors, je t'aurai aimée.
Et rien de cet amour, comme rien de ce qui a été,
ne pourra jamais être effacé.

Jean d’ Ormesson, Un Jour je m'en irai sans en avoir tout dit
   

Voir les commentaires

Abondance de toi

13 Octobre 2017, 02:26am

Publié par vertuchou

J’étais un amoureux
Et tu as retourné contre moi l’amour
Moi qui n’avais jamais cédé
Tu m’as cédé sur tout
O toi encore plus belle
Quand tu m’écailles avec tes plaintes
Mon regard change ta beauté
Ta beauté change mon regard
Au nom de l’amour que suis-je
Sinon abondance de toi

Fouad El-Etr

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>