Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vertuchou.over-blog.com

Secreto de familia / un secret de famille

31 Janvier 2011, 05:57am

Publié par vertuchou

soñé con un perro
con un perro desollado
cantaba su cuerpo su cuerpo rojo silbaba
pregunté al otro
al que apaga la luz al carnicero
qué ha sucedido
por qué estamos a oscuras

 

j'ai rêvé d'un chien
un chien insolent
son corps chantait  son corps rouge sifflait
j'ai demandé à l'autre
celui qui éteint la lumière du boucher
ce qui était arrivé
pourquoi sommes-nous dans l'obscurité

 

es un sueño estás sola
no hay otro
la luz no existe
tú eres el perro tú eres la flor que ladra
afila dulcemente tu lengua
tu dulce negra lengua de cuatro patas

 

c'est un rêve tu es seule
il n'y a pas l'autre
la lumière n'existe pas
tu es le chien tu es la fleur qui aboie
aiguise doucement ta langue
ta douce langue noire de quatre pattes

 

la piel del hombre se quema con el sueño
arde desaparece la piel humana
sólo la roja pulpa del can es limpia
la verdadera luz habita su legaña
tú eres el perro
tú eres el desollado can de cada noche
sueña contigo misma y basta

 

le rêve roussit la peau de l'homme
la peau humaine brûle  disparaît
seule la pulpe rouge du chien est propre
La vraie lumière demeure dans la croûte de ses yeux
tu es le chien
tu es le bâtard pelé de chaque nuit
il rêve de toi même et cela suffit

 

Blanca Varela


link




Voir les commentaires

En amour

30 Janvier 2011, 05:56am

Publié par vertuchou

En amour un silence vaut mieux qu'un langage.

Il est bon d'être interdit ;

il y a une éloquence de silence qui pénètre plus que la langue ne saurait faire.

 

Blaise Pascal

Voir les commentaires

D'un vanneur de blé aux vents

29 Janvier 2011, 05:46am

Publié par vertuchou

À vous, troupe légère,
Qui d’aile passagère
Par le monde volez,
Et d’un sifflant murmure
L’ombrageuse verdure
Doucement ébranlez,

J’offre ces violettes,
Ces lis et ces fleurettes,
Et ces roses ici,
Ces merveillettes roses,
Tout fraîchement écloses.
Et ces œillets aussi.

De votre douce haleine
Éventez cette plaine,
Éventez ce séjour,
Cependant que j’ahanne
À mon blé que je vanne
À la chaleur du jour.

Joachim du Bellay

Voir les commentaires

Vous qui passez sans me voir

28 Janvier 2011, 05:33am

Publié par vertuchou

Vous qui passez sans me voir
Sans même me dire bonsoir
Donnez-moi un peu d'espoir ce soir...
J'ai tant de peine
Vous, dont je guette un regard
Pour quelle raison ce soir
Passez-vous sans me voir ?
Un mot, je vais le dire : "Je vous aime"
C'est ridicule, c'est bohème,
C'est jeune et c'est triste aussi
Vous qui passez sans me voir
Me donnerez-vous ce soir
Un peu d'espoir ?

Les souvenirs sont là pour m'étouffer
Des larmes, de fleurs, de baisers
Oui je revois les beaux matins d'avril
Nous vivions sous les toits tout en haut de la ville.

Vous qui passez sans me voir
Sans même me dire bonsoir
Donnez-moi un peu d'espoir ce soir...
J'ai tant de peine
Vous, dont je guette un regard
Pour quelle raison ce soir
Passez-vous sans me voir ?
Un mot, je vais le dire : "Je vous aime"
C'est ridicule, c'est bohème,
C'est jeune et c'est triste aussi
Vous qui passez sans me voir
Sans me donner d'espoir
Adieu... Bonsoir...


Paroles de Raoul Breton et Charles Trenet
Musique de Laurent Hess

Voir les commentaires

Solo el Sol

27 Janvier 2011, 06:17am

Publié par vertuchou

sólo el sol
el sol solamente
solo en el cielo
y yo tan solo
a solas con el sol
sonrío simplemente

Jorge Eduardo Eielson



seul le soleil
seulement le soleil
seul dans le ciel
et moi tellement seul
tout seul avec le soleil
je souris simplement

Voir les commentaires

La mort

26 Janvier 2011, 05:22am

Publié par vertuchou

La mort. Cela ne s'apprend pas. On ne peut apprendre que ce qu'on peut répéter.

La mort est un fait unique et un fait brut.

A partir du moment où on ne croit pas à un au-delà ou à une réincarnation,

il ne reste plus qu'à accepter le néant.

 

Jean-François Revel

Voir les commentaires

Aria

25 Janvier 2011, 05:56am

Publié par vertuchou

 

 

 

Jean Sebastien Bach

Aria de la Suite pour Orchestre N°3 en ré majeur

BWW 1068

 


Voir les commentaires

Face à l'océan

24 Janvier 2011, 06:00am

Publié par vertuchou

Sur l'ile mystérieuse
où pousse la sauge sauvage
j'ai cherché ton parfum
guettant ta longue silhouette
au soleil dormant

Sur l'ile blanche
où dort le gardien de l'éternité
j'ai suivi le vent marin
pour te retrouver
sur le rivage

 

 Fixement tu regardais les flots
une voile blanche à l'horizon
dans l'attente du départ
au prochain navire que tu prendrais
pour une  ile où je ne pourrai te suivre

 

Tandis que le silence froid m'envahit

entre terre et eau

 au milieu de la ville

je t'imagine apaisée

ouvrant la porte des possibles

 

NY00


Voir les commentaires

Le paysage

23 Janvier 2011, 05:41am

Publié par vertuchou

J'avais rêvé d'aimer. J'aime encor mais l'amour
Ce n'est plus ce bouquet de lilas et de roses
Chargeant de leurs parfums la forêt où repose
Une flamme à l'issue de sentiers sans détour.

J'avais rêvé d'aimer. J'aime encor mais l'amour
Ce n'est plus cet orage où l'éclair superpose
Ses bûchers aux châteaux, déroute, décompose,
Illumine en fuyant l'adieu au carrefour.

C'est le silex en feu sous mon pas dans la nuit,
Le mot qu'aucun lexique au monde n'a traduit
L'écume sur la mer, dans le ciel ce nuage.

A vieillir tout devient rigide et lumineux,
Des boulevards sans noms et des cordes sans noeuds.
Je me sens me roidir avec le paysage.

Robert Desnos

Voir les commentaires

Salut

22 Janvier 2011, 05:44am

Publié par vertuchou

Rien, cette écume, vierge vers
À ne désigner que la coupe;
Telle loin se noie une troupe
De sirènes mainte à l'envers.

Nous naviguons, ô mes divers
Amis, moi déjà sur la poupe
Vous l'avant fastueux qui coupe
Le flot de foudres et d'hivers;

Une ivresse belle m'engage
Sans craindre même son tangage
De porter debout ce salut

Solitude, récif, étoile
À n'importe ce qui valut
Le blanc souci de notre toile.

Stéphane Mallarmé

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>