Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vertuchou.over-blog.com

Time after time

31 Décembre 2012, 05:22am

Publié par vertuchou

Lying in my bed I hear the clock tick,
And I think of you
Caught up in circles
Confusion is nothing new
Flashback warm nights
Almost left behind
Suitcases of memories
Time after
Sometimes you picture me 
And I'm walking too far ahead
You're calling to me, and I can't hear
What you've said
Then you say go slow
I fall behind
The second hand unwinds
If you're lost you can look, you will find me
Time after time
If you fall I will catch you I'll be waiting
Time after

My picture fades and darkness has
Turned to gray
Watching through windows you're wondering
If I'm OK
Secrets stolen from deep inside
The drum beats out of time 

If you're lost you can look, you will find me
Time after time
If you fall I will catch you I'll be waiting
Time after time
Mmm...

 

Cassandra Wilson

 

 

 

Voir les commentaires

Venice Series-3

30 Décembre 2012, 05:14am

Publié par vertuchou

Alexey-Titarenko-Venice-Series-3.jpg

 

Alexey Titarenko

 

Venice Series-3

 

2001-2008

Voir les commentaires

La poésie est une extase

29 Décembre 2012, 05:27am

Publié par vertuchou

       La poésie est une extase.

Une tension extrême de tout l’être hors de lui-même vers sa vérité,

qu’elle nous arrache enfin des cris terribles et magnifiques

[...] des cris qui peuvent bien s’exténuer et se ruiner,

mais dont il reste toujours assez d’éclats dans l’air

pour que  nous nous entendions au moins une fois aimer et vivre,

pour que nous entendions ces cris qui ne nous appartiennent plus

dès qu’ils ont quitté nos lèvres, qui ne sont plus à personne

parce qu’ils sont ceux de l’homme dans la solitude et dans l’amour.


Christophe Dauphin

Voir les commentaires

Le rêve / El sueño

28 Décembre 2012, 05:08am

Publié par vertuchou

Je marchais dans les sables
et décidais de te laisser.

une boue noire sous mes pieds
tremblait,
je m'enfonçais, je réchappais
en décidant que je devais
te rejeter, tu me blessais
comme un caillou tranchant,
pas à pas
je machinais ta perte:
arracher tes racines,
te livrer seule au vent.

ah ! en cette minute
un rêve, mon amour,
de ses ailes terribles
te couvrait.

tu sentais la boue te happer,
tu m'appelais, je ne bougeais,
tu disparaissais, immobile,
sans te défendre,
tu te noyais enfin dans la buche de sable.

et puis
ma décision et ton sommeil se sont rejoints
et de cette rupture
qui déchirait nos coeurs
nous avons resurgi, à nouveau propres, et nus,
nous nous sommes aimés
hors du rêve et du sable,
complets et radieux,
soudés par le feu.


Pablo Neruda

Andando en las arenas
Yo décidi dejarte.

Pisaba un barro oscuro
Que temblaba,
Y hundiendome y saliendo
Decidi que salieras
De mi, que me pesabas,
Como piedra cortante,
Y elaboré tu pérdida
Paso à paso:
Cortarte las raices,
Soltarte sola al viento.

Ay, en ese minuto,
Corazon mio, un sueno
Con sus alas terribles
Te cubria.

Te sentias tragada por el barro,
Y me llamabas y yo no acudia,
Te ibas,inmovil,
Sin defenderte
Hasta ahogarte en la boca de arena.

Despues
Mi décision se encontro con tu sueno,
Y desde la ruptura
Que nos que braba el alma,
Surgimos limpios otra vez, desnudos,
Amandonos
Sin sueno, sin arena,
Completos y radientes
Sellados por el fuego.

Voir les commentaires

Toute d’automne

27 Décembre 2012, 05:58am

Publié par vertuchou

Sa robe était d’automne
et d’automne ses cheveux
d’automne ses yeux
Sa bouche était d’automne
et d’automne ses seins
d’automne ses songes
Sa vie était d’automne
et d’automne son giron
d’automne son sourire
Son goût était d’automne
et d’automne sa tendresse
d’automne son angoisse
Toute d’automne elle était
tel un poème de Toussaint

 

František Halas

Voir les commentaires

Fillette courant sur un balcon

26 Décembre 2012, 05:27am

Publié par vertuchou

balla-fillette-courant.gif

 

Giacomo Balla

1871 - 1958

 

Fillette courant sur un balcon

1912

 

huile sur toile

125 x 125 cm

 

 

Voir les commentaires

Oratorio de Noël BWV 248

25 Décembre 2012, 05:53am

Publié par vertuchou

 


 


Jean-Sébastien Bach

1685 – 1750

 

Oratorio de Noël BWV 248

1734

 

Le Monteverdi Choir et  l'ensemble  English Baroque Soloists

 sous la conduite de Sir John Eliot Gardiner

 

Voir les commentaires

L'acte poétique ressemble

24 Décembre 2012, 05:56am

Publié par vertuchou

L'acte poétique ressemble à l'acte charnel.

Mais le langage est pauvre pour garder trace de l'extase.

Le poème - parfois - garde quelques traces de ce feu. 

 

Jean Malrieu

 

 

Voir les commentaires

Cœur à cœur

23 Décembre 2012, 05:52am

Publié par vertuchou

Enfin me voilà debout

Je suis passé par là

Quelqu'un passe aussi par là maintenant

Comme moi

Sans savoir où il va

Je tremblais

Au fond de la chambre le mur était noir

Et il tremblait aussi

Comment avais-je pu franchir le seuil de cette porte

On pourrait crier

Personne n'entend
On pourrait pleurer

Personne ne comprend

J'ai trouvé ton ombre dans l'obscurité

Elle était plus douce que toi-même

Autrefois

Elle était triste dans un coin

La mort t'a apporté cette tranquillité

Mais tu parles tu parles encore
Je voudrais te laisser

S'il venait seulement un peu d'air

Si le dehors nous permettait encore d'y voir clair

On étouffe

Le plafond pèse sur ma tête et me repousse

Où vais-je me mettre où partir

Je n'ai pas assez de place pour mourir

Où vont les pas qui s'éloignent de moi et que j'entends

Là-bas très loin

Nous sommes seuls mon ombre et moi

La nuit descend

 

 

Pierre Reverdy

Voir les commentaires

1, 2, 3

22 Décembre 2012, 05:04am

Publié par vertuchou

1,2,3
Y en a 1 de trop
C'est pas toi c'est l'autre

Assis en face un soir
Beau comme un étranger
On a échangé un regard
Et maintenant je veux t'échanger

1,2,3
C'était mieux à 2
Les yeux dans les yeux

Mais pas 2 sans trois
Je veux vivre sans toi
Ou bien tout se trouble

Je croise son double au détour des rues
Quand je suis dans tes bas
Je ne vois plus que lui

Assis en face un soir
Beau comme un étranger
On a échangé un regard
Et maintenant je veux t'échanger

Assis en face un soir
Beau comme un étranger
On a échangé un regard
Et je veux t'échanger

je veux t'échanger

1,2,3
Mon soleil c'était toi
Je suis perdue

3,2,1
C'est trois fois mieux toute seule
Sans compte à régler
Et puis de deux perdus
10 de retrouvés

Dix de retrouvés


Camille

 

link

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>