Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vertuchou.over-blog.com

A contre-courant

30 Juin 2013, 05:17am

Publié par vertuchou

A contre-courant
Vogueront ces voiles
au passé de nostalgie
sur le fleuve esseulé

Cargaisons généreuses
par la sueur des mains
et le chant de l’effort

Le courant sous l’étrave
le vent gonflé d’espoir
mais les berges désertes

Le cliquetis des treuils
le hèle des pêcheurs aux mariniers
le claquement des toiles

Ont réveillé des siècles
de léthargie sableuse
et la fleur de sel au péage

Alignements dodus
de fûts de muscadet
même le châtaignier va s’irradiant.

 

 Paul Badin

Voir les commentaires

Lebens Sonne, Licht der Sinnen

29 Juin 2013, 05:02am

Publié par vertuchou

 

 

 


 

   Jean-Sébastien  Bach

1685-1750

 

cantate BWV 180 Schmücke dich, o liebe Seele

(Orne-toi, ô mon âme)

1724


7ème mouvement : aria (soprano) : Lebens Sonne, Licht der Sinnen

  interprété par  Maria Cristina Kiehr

 

 the J. S. Bach Foundation of St Gallen sous la direction de Rudolf Lutz.

 

Voir les commentaires

Dans la nuit

28 Juin 2013, 05:00am

Publié par vertuchou

Dans la nuit
Dans la nuit
Je me sens uni à la nuit
À la nuit sans limites
À la nuit.

Mienne, belle, mienne.
Nuit
Nuit de naissance
Qui m’emplit de mon cri
De mes épis.
Toi qui m’envahis
Qui fais houle houle
Qui fais houle tout autour
Et fume, es fort dense
Et mugis
Es la nuit.
Nuit qui gît, nuit implacable.
Et sa fanfare, et sa plage

Sa plage en haut, sa plage partout,
Sa plage boit, son poids est roi, et tout ploie sous lui
Sous lui, sous plus ténu qu’un fil
Sous la nuit
La Nuit.

Henri Michaux

Voir les commentaires

Venere degli Stracci

27 Juin 2013, 05:06am

Publié par vertuchou

Michelangelo-Pistoletto--Venere-degli-Stracci--Venus-aux-c.jpg

 

Michelangelo Pistoletto

Venere degli Stracci (Vénus aux chiffons)

1967

Voir les commentaires

La poésie, c’est décrire l’invisibilité

26 Juin 2013, 05:09am

Publié par vertuchou

La poésie, c’est décrire l’invisibilité, c’est mettre un pied de biche dans la porte du temps,

c’est prononcer des paroles qui ne laissent pas intacts,

c’est traduire la vérité car la vérité est juste une ambiance. 

 

Christian Bobin

Voir les commentaires

Bleu de bleu

25 Juin 2013, 05:58am

Publié par vertuchou

Quand j’ai besoin de bleu,
Quand j’ai besoin, de bleu, de bleu,
De bleu de mer et d’outre-mer,
De bleu de ciel et d’outre-ciel,
De bleu marin, de bleu céleste ;
Quand j’ai besoin profond,
Quand j’ai besoin altier,
Quand j’ai besoin d’envol,
Quand j’ai besoin de nage,
Et de plonger en ciel,
Et de voler sous l’eau ;
Quand j’ai besoin de bleu
Pour l’âme et le visage,
Pour tout le corps laver,
Pour ondoyer le cœur ;
Quand j’ai besoin de bleu
Pour mon éternité,
Pour déborder ma vie,
Pour aller au-delà
Rassurer ma terreur
Pour savoir qu’au-delà
Tout reprend de plus belle ;
Quand j’ai besoin de bleu,
L’hiver,
Quand j’ai besoin de bleu,
La nuit
J’ai recours à tes yeux.

Jean Mogin

Voir les commentaires

La lune rouge

24 Juin 2013, 05:07am

Publié par vertuchou

 C’est le soir ; la bataille est enfin terminée :
Le vaincu s’est enfui, le vainqueur est lassé,
Et la Fleur du pays, en un jour moissonnée,
Jonche tous les replis du sol dur et glacé.

Ils sont là tout raidis et la tête inclinée,
Adolescent joyeux, d’une balle percé,
Homme fort et vaillant, cohorte infortunée
Qui n’a pas reculé quand la mort a passé.

Et, sous un autre ciel, un vieillard Solitaire,
Las d’avoir travaillé tout le jour à la terre,
Respire le vent frais qui le baise en passant ;

Il regarde pensif le grand ciel qui rayonne
Plein d’un ruissellement d’étoiles, et s’étonne
Que la lune soit rouge et paraisse de sang...

Alice de Chambrier

Voir les commentaires

I'm a fool to want you

23 Juin 2013, 05:17am

Publié par vertuchou

 

 


 

 

I'm a fool to want you

 

Freddie Hubbard : trompette

Dexter Gordon : saxo ténor

Barry Harris  : piano

Bob Cranshaw  : basse

Billy Higgins (drums)

 

album : Clubhouse

Voir les commentaires

L’aventure est d’abord humaine

22 Juin 2013, 05:55am

Publié par vertuchou

L’aventure est d’abord humaine
Océan de vie, océan de paix
L’aventure est d’abord humaine
Cris de temps passé aux lisières des prés
L’aventure est d’abord humaine
Comme tous les solstices qui ont précédé
L’aventure est d’abord humaine
Fleuve d’harmonie, fleuve d’éternité

 

L’aventure est d’abord humaine
Alchimie d’amour, désirs d’Absolu
L’aventure est d’abord humaine
Désespoirs palpables, vifs, jaunes, crus
L’aventure est d’abord humaine
Désirs d’Olympe paraissant fanés
L’aventure est d’abord humaine
Riches, pourpres, exilés

 

L’aventure est d’abord humaine
Des anciens temps aux nouveaux essors
L’aventure est d’abord humaine
D’absurde éclipses de sommeils morts
L’aventure est d’abord humaine
C’est la réalité qu’un jour les Dieux ont convoité
L’aventure est d’abord humaine
Absence de funambule, de rythmes sots, brusques, ancrés

 

L’aventure est d’abord humaine
Dans une église ou bien un Mausolée
L’aventure est d’abord humaine
Symbôle d’obélisques qui arrachent le ciel
L’aventure est d’abord humaine
Lames coupantes et dures, face à l’Eternel
L’aventure est d’abord humaine
Comme si un jour nous obtenions le Feu
L’aventure est d’abord humaine
Ne restera qu’un chiffre pur, ce sera Deux

 

Winston Perez

Voir les commentaires

Le serment

21 Juin 2013, 05:53am

Publié par vertuchou

Idole de ma vie,
Mon tourment, mon plaisir,
Dis-moi si ton envie
S'accorde à mon désir ?
Comme je t'aime en mes beaux jours,
Je veux t'aimer toujours.

Donne-moi l'espérance ;
Je te l'offre en retour.
Apprends-moi la constance ;
Je t'apprendrai l'amour.
Comme je t'aime en mes beaux jours,
Je veux t'aimer toujours.

Sois d'un cœur qui t'adore
L'unique souvenir ;
Je te promets encore
Ce que j'ai d'avenir.
Comme je t'aime en mes beaux jours,
Je veux t'aimer toujours.

Vers ton âme attirée
Par le plus doux transport,
Sur ta bouche adorée
Laisse-moi dire encor :
Comme je t'aime en mes beaux jours,
Je veux t'aimer toujours.

Marceline Desbordes-Valmore

Voir les commentaires

1 2 3 > >>