Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vertuchou.over-blog.com

Impromptu

30 Juin 2016, 03:35am

Publié par vertuchou

En réponse à cette question: Qu’est-ce que la poésie ?

Chasser tout souvenir et fixer la pensée,
Sur un bel axe d’or la tenir balancée,
Incertaine, inquiète, immobile pourtant;
Eterniser peut-être un rêve d’un instant;
Aimer le vrai, le beau, chercher leur harmonie;
Ecouter dans son cœur l’écho de son génie;
Chanter, rire, pleurer, sans but, au hasard;
D’un sourire, d’un mot, d’un soupir, d’un regard,
Faire un travail exquis, plein de crainte et de charme,
Faire une perle d’une larme:
Du poète ici-bas voilà la passion,
Voilà son bien, sa vie et son ambition.

Alfred de Musset

Voir les commentaires

Chaque fois qu’elle déplaçait sa tête

29 Juin 2016, 03:31am

Publié par vertuchou

Chaque fois qu’elle déplaçait sa tête, elle créait une femme nouvelle, souvent

insoupçonnée de moi. Il me semblait posséder non pas une, mais d’innombrables

jeunes filles.

Sa respiration, peu à peu plus profonde, soulevait maintenant régulièrement s

a poitrine et, par-dessus elle, ses mains croisées, ses perles, déplacées

d’une manière différente par le même mouvement, comme ces barques,

ces chaînes d’amarre que fait osciller le mouvement du flot.

Alors, sentant que son sommeil était dans son plein, que je ne me heurterais pas

à des écueils de conscience recouverts maintenant par la pleine mer

du sommeil profond, délibérément, je sautais sans bruit sur le lit,

je me couchais au long d’elle, je prenais sa taille d’un de mes bras,

je posais mes lèvres sur sa joue et sur son cœur ; puis, sur toutes les parties

de son corps, posais ma seule main restée libre et qui était soulevée aussi,

comme les perles, par la respiration d’Albertine ;

moi-même, j’étais déplacé légèrement par son mouvement régulier :

je m’étais embarqué sur le sommeil d’Albertine.»

Marcel Proust, La prisonnière

Voir les commentaires

Fresque peinte sur un mur obscur

28 Juin 2016, 03:19am

Publié par vertuchou

Je me souviens d'un paysage
dans un musée de Bruges
et de son impossible secret
caché derrière les ors et les colonnes
d'un monde trop sûr de lui même

Je me souviens d'une rivière fuyant
vers son point obscur
dans le bleu tremblé
d'impossibles collines

peut-être était-ce alors
étreignant tes mains
notre propre désir voué aux lointains
que je lisais
et là dans la faible palpitation des couleurs
ce signe hors d'atteinte
qui est le nom de notre amour

Jean-Pierre Siméon

Voir les commentaires

Jardin d'hiver

27 Juin 2016, 03:29am

Publié par vertuchou

Voir les commentaires

Sappho

26 Juin 2016, 03:24am

Publié par vertuchou

Je soupire à l’aube, et je soupire
Quand le jour morne est passé
Je soupire au couchant, et je soupire encore
Quand la nuit apporte le sommeil aux hommes.
Oh ! Qu’il vaudrait mieux mourir
Que d’ainsi pleurer et toujours soupirer
Et dans le sommeil sans rêve de la mort
Ne pas me soucier qu’aucun ne pleure mon sort ;
Être délivrée de mon poids de pesanteur
Et dans l’oubli de l’oubli
Me reposer des peines, des soucis et des larmes
À travers la longue nuit qui ne connaît pas de lendemain
Vivre sans amour, mourir inconnue,
Oubliée, abandonnée et seule.

Christina Rossetti

Voir les commentaires

Et je pleure, et je crie et je ris

25 Juin 2016, 03:29am

Publié par vertuchou

Et je pleure, et je crie et je ris au pied d'une fleur des champs,
Égaré, insouciant dans l'âme du printemps, cœur battant,
Cœur serré par la colère, par l'éphémère beauté de la vie.
— Jacques Higelin

Voir les commentaires

Belle de nuit

24 Juin 2016, 04:32am

Publié par vertuchou

Une rose à la boutonnière
Et la cuisse dénudée,
À l'aube d'un réverbère
Elle semble épuisée.

Le Rimmel à fondu
Sur ses joues colorées,
Jusqu'aux lèvres charnues
Qui éclairent sa beauté.

Son corsage gonflé
Qui suinte d'ironie,
D'un volume douillet
Et pourtant si jolie.

Que cet homme qu’elle tient
Comme un enfant blessé,
Dans l'abîme de ses seins
S'y est mis à pleurer.

Emmanuel Dissais

Voir les commentaires

Girl sitting alone in the Sea Grill waiting for a pickup

23 Juin 2016, 03:34am

Publié par vertuchou

Esther Buble, Girl sitting alone in the Sea Grill waiting for a pickup, april 1943 Washington D.C.

Esther Buble, Girl sitting alone in the Sea Grill waiting for a pickup, april 1943 Washington D.C.

Voir les commentaires

Viole

22 Juin 2016, 03:33am

Publié par vertuchou

Mon coeur, tremblant des lendemains,
Est comme un oiseau dans tes mains
Qui s’effarouche et qui frissonne.

Il est si timide qu’il faut
Ne lui parler que pas trop haut
Pour que sans crainte il s’abandonne.

Un mot suffit à le navrer,
Un regard en lui fait vibrer
Une inexprimable amertume.

Et ton haleine seulement,
Quand tu lui parles doucement,
Le fait trembler comme une plume.

Il t’environne ; il est partout.
Il voltige autour de ton cou,
Il palpite autour de ta robe,

Mais si furtif, si passager,
Et si subtil et si léger,
Qu’à toute atteinte il se dérobe.

Et quand tu le ferais souffrir
Jusqu’à saigner, jusqu’à mourir,
Tu pourrais en garder le doute,

Et de sa peine ne savoir
Qu’une larme tombée un soir
Sur ton gant taché d’une goutte.

Albert Samain

Voir les commentaires

La poésie, c'est demander

21 Juin 2016, 03:47am

Publié par vertuchou

La poésie, c'est demander aux mots

de faire revenir la lumière

dans nos existences.

Yves Bonnefoy

Voir les commentaires

1 2 3 > >>