Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vertuchou.over-blog.com

Fragile, j'ai froid sans toi

28 Février 2017, 03:29am

Publié par vertuchou

Fragile, j'ai froid sans toi, j'ai faim de nous,

je ne respire que pour t'aimer, ma peau est jeune,

le temps s'en fout et court encore, l'amour affleure sur mon corps,

rêves de ta vie, mon île, mon étoile,

mes mots doux déshabillent tes instants, fragile, j'ai froid sans toi et faim de nous."

Carole Riquet

Voir les commentaires

Être poète

27 Février 2017, 02:27am

Publié par vertuchou

Être poète est être plus, est être plus grand
Que les hommes! Mordre comme qui embrasse!
C’est être mendiant et offrir comme celui qui est
Roi du Royaume au-deçà et au-delà de la Douleur!

C’est avoir de mil désirs la splendeur
Et ne pas savoir même ce que l’on désire!
C’est avoir en soi un astre qui flamboie,
C’est avoir des griffes et des ailes de condor!

C’est avoir faim, avoir soif de l’Infini!
La protection, les matins d’or et de satin…
C’est condenser le monde dans un seul cri!

Et c’est t’aimer, ainsi, éperdument…
Tu es âme, et sang, et vie en moi
Et en chantant le dire à tout le monde.

 Florbela Espanca

Voir les commentaires

Fantasie Impromptu

26 Février 2017, 03:06am

Publié par vertuchou

Frédéric Chopin, Fantaisie-Impromptu en do dièse mineur, Opus posthume 66

Voir les commentaires

Per te praesentit aruspex

25 Février 2017, 03:05am

Publié par vertuchou

O mon très cher amour, toi mon œuvre et que j'aime,
A jamais j'allumai le feu de ton regard,
Je t'aime comme j'aime une belle œuvre d'art,
Une noble statue, un magique poème.

Tu seras, mon aimée, un témoin de moi-même.
Je te crée à jamais pour qu'après mon départ,
Tu transmettes mon nom aux hommes en retard
Toi, la vie et l'amour, ma gloire et mon emblème;

Et je suis soucieux de ta grande beauté
Bien plus que tu ne peux toi-même en être fière:
C'est moi qui l'ai conçue et faite toute entière.

Ainsi, belle œuvre d'art, nos amours ont été
Et seront l'ornement du ciel et de la terre,
O toi, ma créature et ma divinité !

Guillaume Apollinaire

Voir les commentaires

Le poème peut être une bouteille

24 Février 2017, 03:03am

Publié par vertuchou

Le poème peut être une bouteille jetée à la mer, abandonnée à l’espoir

– certes souvent fragile – qu’elle pourra un jour, quelque part,

être recueillie sur une plage, sur la plage du cœur peut-être.

-- Paul Celan

Voir les commentaires

Si la poésie vient

23 Février 2017, 02:46am

Publié par vertuchou

    si la poésie vient sans qu'on s'y attende
    elle s'en va comme elle est venue, par surprise
    et ce qu'elle nous laisse parfois c'est un lac
    dans la province inconnue de l'Alberta
    ce n'est en réalité que le souvenir
    d'une photographie d'un atlas d'enfance
    mais un moment sur ce lac on navigue
    en compagnie d'un ami mort depuis longtemps
    le soir tombe et le visage de l'Indien
    qui lève la rame vers le ciel s'éclaire
    et le sourire de l'ami devient si présent
    qu'il est impossible enfin de douter
    des sources de la lumière

    Jean-Claude Pirotte
  

Voir les commentaires

Anaustia

22 Février 2017, 02:20am

Publié par vertuchou

Voir les commentaires

Sonnet 129

21 Février 2017, 03:01am

Publié par vertuchou

La luxure : naufrage, en abîme de honte,
De la force vitale. Pour s'assouvir
Elle ment, elle calomnie, trahit, assassine,
Elle est immodérée, sauvagement cruelle,

Et méprisée si tôt que satisfaite,
Follement poursuivie mais follement
Haïe, le hameçon qu'on a dans la bouche,
Fait pour que l'esprit sombre, par la douleur.

Et insensée à vouloir comme à prendre,
Rage de qui a eu, qui possède, qui cherche,
Désirée, un délice, éprouvée, un malheur,
Attendue, une joie, passée, l'ombre d'un songe,

Et cela, qui l'ignore ? Mais qui se garde,
De ce ciel qui nous voue à cet enfer ?

William Shakespeare

(traduction d'Yves Bonnefoy)

Voir les commentaires

Qu'il me baise des baisers de sa bouche

20 Février 2017, 02:58am

Publié par vertuchou

Qu'il me baise des baisers de sa bouche.

Tes amours sont plus délicieuses que le vin ; l'arôme de tes parfums est exquis ;

ton nom est une huile qui s'épanche, c'est pourquoi les jeunes filles t'aiment.

Entraîne-moi sur tes pas, courons ! Le roi m'a introduite en ses appartements,

tu seras notre joie et notre allégresse.

Nous célébrerons tes amours plus que le vin; comme on a raison de t'aimer !

- Cantique des cantiques (traduction la Bible de Jérusalem).

Voir les commentaires

Surgis

19 Février 2017, 02:21am

Publié par vertuchou

Surgis d’une seule eau
Comme une jeune fille seule
Au milieu de ses robes nues
Comme une jeune fille nue
Au milieu des mains qui la prient
Je te salue

Je brûle d’une flamme nue
Je brûle de ce qu’elle éclaire
Surgis ma jeune revenante
Dans tes bras une île inconnue
Prendra la forme de ton corps
Ma souriante

Une île et la mer diminue
L’espace n’aurait qu’un frisson
Pour nous deux un seul horizon
Crois-moi surgis cerne ma vue
Donne la vie à tous mes rêves
Ouvre les yeux.


Paul Éluard

Voir les commentaires

1 2 3 > >>