Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vertuchou.over-blog.com

Articles avec #glanes

La poésie est le journal

26 Juin 2015, 04:45am

Publié par vertuchou

La poésie est le journal d’un animal marin

qui vit sur terre et qui voudrait voler

Carl Sandburg

Voir les commentaires

Ce qui nous dépasse

22 Juin 2015, 04:10am

Publié par vertuchou

« Ce qui nous dépasse, et dont nous portons le grain

aussi certainement que nous portons notre corps,

cela s’appelle : Poésie. »

Andrée Chedid

Voir les commentaires

Le poème est comme Le Sphinx

18 Juin 2015, 04:11am

Publié par vertuchou

« Le poème est comme Le Sphinx, il interroge. »

André Frénaud, Gloses à la sorcière

Voir les commentaires

Le point extrême où tend le poète

10 Juin 2015, 03:19am

Publié par vertuchou

Le point extrême où tend le poète est de pouvoir dire

Fiat lux et que la lumière soit.


Georges Seferis, journal

Voir les commentaires

Toute mon œuvre de poète

27 Mai 2015, 04:15am

Publié par vertuchou

« Toute mon œuvre de poète repose
sur cette conviction que l’art,
la poésie n'expriment pas l'existence
ou l'être humain mais les complètent.
Exprimer une chose, c'est toujours
n'en dire qu'une partie,
fort heureusement d'ailleurs.
Quand je parle, je ne m'exprime pas,
je me projette.
La poésie, l'art, sont donc
un prolongement de l'existence.
Par eux, je ne cherche pas à reproduire
la réalité ni même à la saisir,
mais à en inventer une autre
qui va éclore et continuer
à se déployer hors et en avant
de celle dont elle vient. »

Adonis

Voir les commentaires

La poésie nous aide à vivre mieux

20 Mai 2015, 04:34am

Publié par vertuchou

Ce que j’aimerais dire à chacun, c’est que la poésie nous aide à vivre mieux

et nous réconcilie avec la mort. C’est mon bonheur, ma gourmandise.

Stéphane Hessel

Voir les commentaires

sous chaque Mot de la poésie moderne

12 Mai 2015, 04:50am

Publié par vertuchou

[...] sous chaque Mot de la poésie moderne gît une sorte de géologie existentielle,

où se rassemble un contenu total du Nom, et non plus son contenu électif

comme dans la prose et dans la poésie classiques. [...]

Le Mot a ici une forme générique, il est une catégorie.

Chaque mot poétique est ainsi un objet inattendu, une boîte de Pandore

d’où s’envolent toutes les virtualités du langage ; il est donc produit et consommé

avec une curiosité particulière, une sorte de gourmandise sacrée.

Cette Faim du Mot, commune à toute la poésie moderne,

fait de la parole poétique une parole terrible et inhumaine.

Roland Barthes, Le Degré zéro de l’écriture

Voir les commentaires

Mourir à soi, revenir autre

30 Avril 2015, 04:11am

Publié par vertuchou

« Mourir à soi, revenir autre, il me semble que c’est justement,

l’expérience même de la poésie. »

André Frénaud, Notre inhabilité fatale

Voir les commentaires

A quoi rêvent les routes ?

17 Avril 2015, 04:50am

Publié par vertuchou

A quoi rêvent les routes, sinon de voyager pour leur propre compte ?

Le poème, en définitive, m’apparaît comme une barque détachée de la rive,

et qui plonge imperceptiblement avant d’épouser le fil du courant.


Marc Alyn

Voir les commentaires

La poésie

10 Avril 2015, 04:12am

Publié par vertuchou

La poésie est dans ma poche
Ou bien dans ma sacoche
Elle est dans le sac de ma mère
Ou bien dans les chaussures de mon père

Dans le cartable de mon grand frère
Ou dans le grenier de mon grand-père
Elle est dans la cuisine de ma grand-mère
Ou les jouets de mon petit frère

Elle est dans les secrets de mes copains
Ou dans les aventures de mes cousins
La poésie est partout
Et...elle nous met sens dessus dessous

Léopoldine BOUCHER

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>