Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vertuchou.over-blog.com

Articles avec #poetes d'aujourd'hui

La douceur

22 Juillet 2016, 03:16am

Publié par vertuchou

La douceur est
dans le creux de nos mains,
quand la paume
consent à la forme étrangère.
La douceur est
dans le ciel et sa voûte nocturne,
quand le lointain
à la terre s’accommode.
La douceur est
dans ta main et la mienne,
quand la proximité brusquement
nous enferme.
La mélancolie est
dans ton regard et le mien,
quand la pesanteur
nous accorde l’un à l’autre.

Hannah Arendt

Voir les commentaires

Lectures transatlantiques

18 Juillet 2016, 03:05am

Publié par vertuchou

Ramper avec le serpent
se glisser parmi les lignes
rugir avec la panthère
interpréter moindre signe
se prélasser dans les sables
se conjuguer dans les herbes
fleurir de toute sa peau


Plonger avec le dauphin
naviguer de phrase en phrase
goûter le sel dans les voiles
Aspirer dans le grand vent
la guérison des malaises
interroger l’horizon
sur la piste d’Atlantides


Se sentir pousser des ailes
adapter masques et rôles
planer avec le condor
se faufiler dans les ruines
caresser des chevelures
brûler dans tous les héros
s’éveiller s’émerveiller

Michel Butor

Voir les commentaires

Le bal du 14 Juillet

14 Juillet 2016, 03:39am

Publié par vertuchou

Ce soir, un bal sera donné,
Je ne pourrais y aller,
Mais je vais en rêver
Et ce sera comme si j’y étais.
Je t’attendrais sur ce pont,
Décoré pour l’occasion
De rubans de papiers
Et de bannières colorées.
Je porterais une jolie robe pour l’occasion,
C’est quand même la fête de ta nation,
Une date, quand un pays a retrouvé sa liberté
Doit comme il se faut être fêtée.
Ce soir dans mes rêves, je vais danser
Et je me réjouis que tu sois mon cavalier,
Je te donne rendez-vous sur le pont
Pour le bal de ce 14 juillet aux lampions.

Michèle Hardenne

Voir les commentaires

Si nous connaissions le point

10 Juillet 2016, 03:20am

Publié par vertuchou

Si nous connaissions le point
où quelque chose va se rompre,
où le fil des baisers sera coupé,
où un regard cessera de rencontrer un autre regard,
où le cœur ailleurs s'élancera,
nous pourrions mettre sur ce point un autre point
ou du moins l'accompagner quand il cède.

Si nous connaissions le point
où une chose va se fondre avec une autre,
où le désert rencontrera la pluie,
où l'étreinte atteindra la vie,
où ma mort s'approchera de la tienne,
nous pourrions dérouler ce point comme un serpentin
ou du moins le chanter jusqu'à mourir.

Si nous connaissions le point
où une chose sera toujours cette chose,
où l'os n'oubliera pas la chair,
où la source est mère d'autre source,
où le passé ne sera jamais le passé,
nous pourrions le laisser seul et abolir tous les autres
ou du moins l'abriter dans un lieu plus sûr.

Roberto Juarroz

Voir les commentaires

Interprétation

6 Juillet 2016, 03:50am

Publié par vertuchou

Des arbres que nous avons plantés il y a un siècle,
Vous allez en récolter la diversité.
Bien que l'arbre soit le même, la fleur toujours la même,
Vous en verrez, vous, un fruit différent.

Nous, les planteurs de l'arbre, perdus à tout jamais
Vous allez nous croire présents en vous.
Interprétation des interprétations
D'ailleurs tout est interprétation.

Zahrad

Voir les commentaires

Quand tu viens

2 Juillet 2016, 03:42am

Publié par vertuchou

Voulons-nous cacher le jour dans le calice de la nuit,

alors nous aspirons vers la nuit.

Nos corps sont étoiles d'or,

qui veulent s'embrasser-s'embrasser.

Sens-tu le parfum des roses ensommeillées

sur les herbes sombres -

ainsi devra être notre nuit.

Nos corps d'or veulent s'embrasser.

Toujours je sombre de nuit en nuit.

tous les cieux fleurissent denses de notre amour flamboyant.

S'embrasser veulent nos corps, s'embrasser - s'embrasser.

Else Lasker-Schüler

Voir les commentaires

Fresque peinte sur un mur obscur

28 Juin 2016, 03:19am

Publié par vertuchou

Je me souviens d'un paysage
dans un musée de Bruges
et de son impossible secret
caché derrière les ors et les colonnes
d'un monde trop sûr de lui même

Je me souviens d'une rivière fuyant
vers son point obscur
dans le bleu tremblé
d'impossibles collines

peut-être était-ce alors
étreignant tes mains
notre propre désir voué aux lointains
que je lisais
et là dans la faible palpitation des couleurs
ce signe hors d'atteinte
qui est le nom de notre amour

Jean-Pierre Siméon

Voir les commentaires

Belle de nuit

24 Juin 2016, 04:32am

Publié par vertuchou

Une rose à la boutonnière
Et la cuisse dénudée,
À l'aube d'un réverbère
Elle semble épuisée.

Le Rimmel à fondu
Sur ses joues colorées,
Jusqu'aux lèvres charnues
Qui éclairent sa beauté.

Son corsage gonflé
Qui suinte d'ironie,
D'un volume douillet
Et pourtant si jolie.

Que cet homme qu’elle tient
Comme un enfant blessé,
Dans l'abîme de ses seins
S'y est mis à pleurer.

Emmanuel Dissais

Voir les commentaires

L'envers et l'au-dehors

20 Juin 2016, 03:09am

Publié par vertuchou

Somnambule égaré
en ta nuit intérieure
funambule amoureux
de fantômes
tu marches sur le fil
de ta fragilité
dans tes yeux sidérés
le passé grand ouvert
visages
sentiments
et ta vie qui s’écoule
dans cette mélancolie
sans que jamais tu n’oses
t’en saisir


Arnaud Schwartz

Voir les commentaires

Bifurcation

16 Juin 2016, 03:13am

Publié par vertuchou

je ne veux pas te quitter
mon sourire est attaché à ton corps
et le baiser de l’algue à la pierre
à l’intérieur de mon âge je porte un enfant gai et
bruyant
il n’y a que toi qui saches le faire sortir du coquillage
comme l’escargot avec de fines voix

parmi l’herbe il y a
les mains fraîches des fleurs qui se tendent vers moi
mais il n’y a que ta voix qui soit fine
comme ta main est fine comme le soir est impalpable
comme le repos

Tristan Tzara

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>