Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vertuchou.over-blog.com

poetes d'aujourd'hui

Petite annonce

17 Mai 2022, 01:50am

Publié par vertuchou

Cherche homme tendre
à caresser
Cherche homme caressant.
Cherche homme
pour l'amour.
Pas pour le mariage.
Pas pour la vie commune quotidienne.
Pas pour le bricolage.
Pas pour le fric
Pas pour le soutien moral-social.
Seulement pour
l'amour.

Jeanne Chardon

Voir les commentaires

Poème pour une chanson

13 Mai 2022, 01:48am

Publié par vertuchou

Pour B. B.

J’ai cueilli trois feuilles d’automne
et j’en ai fait mon bateau
et le ventre de la mer
en reste taché de sang.

J’ai cueilli trois rayons de lune
pour en gréer mon bateau
et la robe de la mer
en reste brodée de perles.

J’ai cueilli le tronc d’un chêne
pour en faire le grand mât
et tout le cœur de la mer
a retenti de son cri !

J’ai cueilli trois oiseaux d’écume
et j’en ai tissé ma voile
et contre la joue du ciel
elle glisse comme une larme.

La nuit a cueilli trois rêves
pour attirer mon bateau
la vie battante de la mer
l’a tout noyé de plaisir.

Le nylon du ciel et des vagues
s’est refermé sur mon bateau
il n’en reste rien, qu’au levant
une larme couleur de sang.

Source du poème : Minou Drouet

Voir les commentaires

Tu es là mon amour

9 Mai 2022, 01:47am

Publié par vertuchou

Tu es là mon amour,
et je n’ai lieu qu’en toi.

J’élèverai vers toi la source de mon être,
et t’ouvrirai ma nuit de femme,
plus claire que ta nuit d’homme ;
et la grandeur en moi d’aimer t’enseignera
peut-être la grâce d’être aimé.

Licence alors aux jeux du corps !
Offrande, offrande, et faveur d’être !

La nuit t’ouvre une femme :
son corps, ses havres, son rivage ;
et sa nuit antérieure ou gît toute mémoire.
L’amour en fasse son repaire !

St John Perse

 

Voir les commentaires

il est un silence tendu

5 Mai 2022, 01:38am

Publié par vertuchou

il est un silence tendu

aussi bruyant et plus

assourdissant que plainte

 

opaque révolte   serrée   poitrine

pressée sous la veste   bras repliés

 

silence

imposé par le lieu

 

soumis à la décision d’un-e autre

 

Anelyse Simao

Voir les commentaires

Comme s'il y avait

1 Mai 2022, 01:56am

Publié par vertuchou

Comme s'il y avait
un ciel
et levant les yeux
une terre

Comme s'il y avait
du bleu lumineux
du brun mat

Comme s'il y avait
des mots terrestres
des mots supraterrestres

Comme s'il y avait
un mot tien un mot mien
toi et moi

Rose Ausländer

Voir les commentaires

Tu es tombé

28 Avril 2022, 01:22am

Publié par vertuchou

Tu es tombé dessus par hasard
un jour
Dans mes pensées
et tu es tombé dedans
maintenant tu y vis
peut-être par hasard
ou peut-être par amour


Elisabetta Barbara De Sanctis

Voir les commentaires

Comment ma joie

24 Avril 2022, 01:19am

Publié par vertuchou

Comment ma joie
comment ma peine
changent-elles le monde ?

Germain Roesz

Voir les commentaires

La désillusion

20 Avril 2022, 01:42am

Publié par vertuchou

Blanc et noir et blanc et noir,
attention, je vais vous apprendre à mourir,
fermez les yeux, serrez les dents,
clac ! vous voyez, ce n'est pas difficile,
il n'y a là rien d'étonnant.

Je vous parle sans passion,
noir et blanc et noir et blanc,
clac ! vous voyez qu'on s'y fait vite,
je vous parle sans amour,
et pourtant vous savez bien...
-il faut être évident jusqu'à l'absurde -

Blanc et noir et blanc et noir et noir et blanc,
si nos âmes échangeaient leurs corps,
il n'y aurait rien de changé,
alors ne parlez plus de corps ni d'âmes.

Blanc, noir, clac ! c'est la seule chose
qu'ensemble nous pouvons comprendre,
(mais n'est-ce pas qu'il n'y a là rien de tragique ?)

Je vous parle sans passion
blanc, noir, blanc, noir, clac,
et c'est mon éternel cri de mourant,
ce cri blanc, ce trou noir...
Oh ! Vous n'entendez pas,
vous n'existez pas,
je suis seul à mourir.

René Daumal

Voir les commentaires

Parfois

16 Avril 2022, 01:27am

Publié par vertuchou

Parfois,
sa mort me semble intime,
un prolongement,
une possession,
un trouble.
Celui qui s’en va
---me revient plus soumis,
plus vivant.
Je peux le prendre contre moi,
le façonner, le posséder.
Enfin! Il m’appartient!
Je le touche d’un souvenir
et la fête peut commencer..
Je danse couchée, à genoux,
en prière, en apesanteur.
L’espace efface mes peurs.
La jouissance est si intense
que je retombe entre mes draps,
dépossédée.

Qu’importe, la fête recommencera,
demain ou dans une heure,
le temps de gémir,
de revenir sur le sable
entourée du glissement des vagues.

Anne-Marie Derèse

Voir les commentaires

les mains d'Elsa

12 Avril 2022, 01:36am

Publié par vertuchou

Donne-moi tes mains pour l'inquiétude
Donne-moi tes mains dont j'ai tant rêvé
Dont j'ai tant rêvé dans ma solitude
Donne-moi tes mains que je sois sauvé

Lorsque je les prends à mon propre piège
De paume et de peur de hâte et d'émoi
Lorsque je les prends comme une eau de neige
Qui fuit de partout dans mes mains à moi

Sauras-tu jamais ce qui me traverse
Qui me bouleverse et qui m'envahit
Sauras-tu jamais ce qui me transperce
Ce que j'ai trahi quand j'ai tressailli

Ce que dit ainsi le profond langage
Ce parler muet de sens animaux
Sans bouche et sans yeux miroir sans image
Ce frémir d'aimer qui n'a pas de mots

Sauras-tu jamais ce que les doigts pensent
D'une proie entre eux un instant tenue
Sauras-tu jamais ce que leur silence
Un éclair aura connu d'inconnu

Donne-moi tes mains que mon coeur s'y forme
S'y taise le monde au moins un moment
Donne-moi tes mains que mon âme y dorme
Que mon âme y dorme éternellement.

    Louis Aragon

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>