Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vertuchou.over-blog.com

chansons

Aimer à perdre la raison

3 Octobre 2010, 08:15am

Publié par vertuchou

Aimer à perdre la raison
Aimer à n'en savoir que dire
A n'avoir que toi d'horizon
Et ne connaître de saisons
Que par la douleur du partir
Aimer à perdre la raison

Ah c'est toujours toi que l'on blesse
C'est toujours ton miroir brisé
Mon pauvre bonheur, ma faiblesse
Toi qu'on insulte et qu'on délaisse
Dans toute chair martyrisée

Aimer à perdre la raison
Aimer à n'en savoir que dire
A n'avoir que toi d'horizon
Et ne connaître de saisons
Que par la douleur du partir
Aimer à perdre la raison

La faim, la fatigue et le froid
Toutes les misères du monde
C'est par mon amour que j'y crois
En elle je porte ma croix
Et de leurs nuits ma nuit se fonde

Aimer à perdre la raison
Aimer à n'en savoir que dire
A n'avoir que toi d'horizon
Et ne connaître de saisons
Que par la douleur du partir
Aimer à perdre la raison

 

Louis Aragon

 



Voir les commentaires

Ne me quitte pas

21 Septembre 2010, 06:01am

Publié par vertuchou

Ne me quitte pas
Il faut oublier
Tout peut s'oublier
Qui s'enfuit déjà
Oublier le temps
Des malentendus
Et le temps perdu
A savoir comment
Oublier ces heures
Qui tuaient parfois
A coups de pourquoi
Le cœur du bonheur
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Moi je t'offrirai
Des perles de pluie
Venues de pays
Où il ne pleut pas
Je creuserai la terre
Jusqu'après ma mort
Pour couvrir ton corps
D'or et de lumière
Je ferai un domaine
Où l'amour sera roi
Où l'amour sera loi
Où tu seras reine
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Nicholas-Waton05
Ne me quitte pas
Je t'inventerai
Des mots insensés
Que tu comprendras
Je te parlerai
De ces amants-là
Qui ont vu deux fois
Leurs cœurs s'embraser
Je te raconterai
L'histoire de ce roi
Mort de n'avoir pas
Pu te rencontrer
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

On a vu souvent
Rejaillir le feu
De l'ancien volcan
Qu'on croyait trop vieux
Il est paraît-il
Des terres brûlées
Donnant plus de blé
Qu'un meilleur avril
Et quand vient le soir
Pour qu'un ciel flamboie
Le rouge et le noir
Ne s'épousent-ils pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Ne me quitte pas
Je n'vais plus pleurer
Je n'vais plus parler
Je me cacherai là
A te regarder
Danser et sourire
Et à t'écouter
Chanter et puis rire
Laisse-moi devenir
L'ombre de ton ombre
L'ombre de ta main
L'ombre de ton chien
Mais
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas.

Jacques Brel

Voir les commentaires

Songes

11 Septembre 2010, 05:45am

Publié par vertuchou

Les songes ont des âmes

que l'on trouve égarées 

au creux de nos têtes 
le visage masqué 
au creux de ma tête 
ils sont lourds à porter 

Mes songes font de moi 
une tête penchée 
dans l'au-delà 
faut-il aller 
se noyer ? 

Il y a dans mes songes 
un visage inconnu 
à la tête ronde 
triste comme un pendu 

Dis moi qui es tu 
et ce que tu as vu 
et si tu ne veux rien dire 
alors laisse moi dormir 

Dans l'au-delà 
Faut-il aller 
Se noyer ? 

Dessous mes yeux clos 
il y a ta tête triste 
ta larme arrose 
tous les myosotis 

J'ai fouillé la mer 
et tous mes souvenirs 
mais il est perdu 
à jamais, ton sourire 

Dans l'au-delà 
je ne veux plus aller 
me noyer 

Dans l'au-delà 
je ne veux plus aller 
me noyer

Emily Loizeau

 

 

 

 


Voir les commentaires

Le vent nous portera

9 Août 2010, 09:51am

Publié par vertuchou

Je n'ai pas peur de la route
Faudra voir, faut qu'on y goûte
Des méandres au creux des reins
Et tout ira bien là
Le vent nous portera

Ton message à la Grande Ourse
Et la trajectoire de la course
Un instantané de velours
Même s'il ne sert à rien va
Le vent l'emportera
Tout disparaîtra mais
Le vent nous portera

La caresse et la mitraille
Et cette plaie qui nous tiraille
Le palais des autres jours
D'hier et demain
Le vent les portera

Génetique en bandouillère
Des chromosomes dans l'atmosphère
Des taxis pour les galaxies
Et mon tapis volant dis ?
Le vent l'emportera
Tout disparaîtra mais
Le vent nous portera

Ce parfum de nos années mortes
Ce qui peut frapper à ta porte
Infinité de destins
On en pose un et qu'est-ce qu'on en retient ?
Le vent l'emportera

Pendant que la marée monte
Et que chacun refait ses comptes
J'emmène au creux de mon ombre
Des poussières de toi
Le vent les portera
Tout disparaîtra mais
Le vent nous portera

Le vent l'emportera

 

Bernard Cantat

 

 

 

 

Voir les commentaires

Il suffirait de presque rien

6 Juin 2010, 07:48am

Publié par vertuchou

Il suffirait de presque rien
Peut-être dix années de moins
Pour que je te dise "Je t'aime"
Que je te prenne par la main
Pour t'emmener à Saint-Germain
T'offrir un autre café-crème

Mais pourquoi faire du cinéma
Fillette allons regarde-moi
Et vois les rides qui nous séparent
A quoi bon jouer la comédie
Du vieil amant qui rajeunit
Toi même ferais semblant d'y croire

Vraiment de quoi aurions-nous l'air
J'entends déjà les commentaires
"Elle est jolie, comment peut-il encore lui plaire
Elle au printemps, lui en hiver"

Il suffirait de presque rien
Pourtant personne tu le sais bien
Ne repasse par sa jeunesse
Ne sois pas stupide et comprends
Si j'avais comme toi vingt ans
Je te couvrirais de promesses

Allons bon voilà ton sourire
Qui tourne à l'eau et qui chavire
Je ne veux pas que tu sois triste
Imagine ta vie demain
Tout à côté d'un clown en train
De faire son dernier tour de piste

Vraiment de quoi aurais-tu l'air
J'entends déjà les commentaires
"Elle est jolie, comment peut-il encore lui plaire
Elle au printemps, lui en hiver"

C'est un autre que moi demain
Qui t'emmènera à St-Germain
Prendre le premier café crème
Il suffisait de presque rien
Peut-être dix années de moins
Pour que je te dise "Je t'aime"
Paroles: Gérard Bourgeois. Musique: Jean-Max Rivière
Serge Reggiani

Voir les commentaires

Le bateau-fantôme

25 Avril 2010, 10:23am

Publié par vertuchou

Toi qui as vu en pleine nuit
Se lever loin bien loin d'ici

Sur le chemin de l'horizon

Lorsque la mer est en repos

Que rien ne trouble le tempo

Qu'elle a donné à sa chanson

 


Tuner la-tempete-et-l-orage-en-mer

 

Toi qui as vu couleur de sang

Comme un charbon incandescent

Monter une lueur subite

Ayant la forme d'un bateau

Ou bien peut-être d'un tombeau

Comment savoir ça s'est passé si vite


Calixte Duguay

link

Voir les commentaires

Quand je marche

17 Avril 2010, 07:50am

Publié par vertuchou

Quand je marche


Quand je marche, je marche
quand je dors, je dors
quand je chante, je chante
je m'abandonne

Quand je marche, je marche droit
quand je chante, je chante nue
et quand j'aime, je n'aime que toi
quand j'y pense, je ne dors plus

Je suis ici, je suis dedans
je suis debout
je ne me moquerai plus de tout

"Entends tu, m'as-tu dis,
le chant du monde », alors depuis
quand l'aube se lève, je la suis
quand la nuit tombe
je tombe aussi

Je suis ici, je suis dedans
je suis debout
je ne me moquerai plus de tout

Quand j'ai faim, tout me nourrit
le cri des chiens, et puis la pluie,
quand tu pars, je reste ici,
je  m'abandonne et je t'oublie.

 

      Camille Dalmais

Voir les commentaires

Si tu t'imagines

8 Avril 2010, 08:25am

Publié par vertuchou

Si tu t'imagines
si tu t'imagines
fillette fillette
si tu t'imagines
xa va xa va xa
va durer toujours
la saison des za
la saison des za
saison des amours
ce que tu te goures
fillette fillette
ce que tu te goures

Si tu crois petite
si tu crois ah ah
que ton teint de rose
ta taille de guêpe
tes mignons biceps
tes ongles d'émail
ta cuisse de nymphe
et ton pied léger
si tu crois petite
xa va xa va xa va
va durer toujours
ce que tu te goures
fillette fillette
ce que tu te goures


les beaux jours s'en vont
les beaux jours de fête
soleils et planètes
tournent tous en rond
mais toi ma petite
tu marches tout droit
vers sque tu vois pas
très sournois s'approchent
la ride véloce
la pesante graisse
le menton triplé
le muscle avachi
allons cueille cueille
les roses les roses
roses de la vie
et que leurs pétales
soient la mer étale
de tous les bonheurs
allons cueille cueille
si tu le fais pas
ce que tu te goures
fillette fillette
ce que tu te goures.


Raymond Queneau 

 

 

Voir les commentaires

Le mal de vivre

14 Mars 2010, 22:28pm

Publié par vertuchou

Ça ne prévient pas quand ça arrive

Ça vient de loin

Ça c'est promené de rive en rive

La gueule en coin

Et puis un matin, au réveil

C'est presque rien

Mais c'est là, ça vous ensommeille

Au creux des reins

 

Le mal de vivre

Le mal de vivre

Qu'il faut bien vivre

Vaille que vivre

 

On peut le mettre en bandoulière

Ou comme un bijou à la main

Comme une fleur en boutonnière

Ou juste à la pointe du sein

C'est pas forcément la misère

C'est pas Valmy, c'est pas Verdun

Mais c'est des larmes aux paupières

Au jour qui meurt, au jour qui vient

 

Le mal de vivre

Le mal de vivre

Qu'il à nous faut vivre

Vaille que vivre

 

Qu'on soit de Rome ou d'Amérique

Qu'on soit de Londres ou de Pékin

Qu'on soit d'Egypte ou bien d'Afrique

Ou de la porte Saint-Martin

On fait tous la même prière

On fait tous le même chemin

Qu'il est long lorsqu'il faut le faire

Avec son mal au creux des reins

 

Ils ont beau vouloir nous comprendre

Ceux qui nous viennent les mains nues

Nous ne voulons plus les entendre

On ne peut pas, on n'en peut plus

Et tous seuls dans le silence

D'une nuit qui n'en finit plus

Voilà que soudain on y pense

A ceux qui n'en sont pas revenus

 

Du mal de vivre

Leur mal de vivre

Qu'ils devaient vivre

Vaille que vivre

 

Et sans prévenir, ça arrive

Ça vient de loin

Ça c'est promené de rive en rive

Le rire en coin

Et puis un matin, au réveil

C'est presque rien

Mais c'est là, ça vous émerveille

Au creux des reins

 

La joie de vivre

La joie de vivre

Viens, il faut la vivre

Ta joie de vivre

 

La, la, la, la...

La joie de vivre

 

Barbara

 


Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19