Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vertuchou.over-blog.com

Top articles

  • Le Poète

    25 août 2010 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Je prendrai dans ma main gauche Une poignée de mer Et dans ma main droite Une poignée de terre Puis je joindrai mes deux mains Comme pour une prière Et de cette poignée de boue Je lancerai dans le ciel Une planète nouvelle Vêtue de quatre saisons Et pourvue...

  • Fins dernières

    17 août 2010 ( #Poètes d'hier )

    C’est fête aujourd’hui, mon amour, Je viens frapper à votre porte. Notre bonheur est de retour : Vous êtes mort et je suis morte. Faites-moi, dans ce lit sans draps, Une place, que je me couche Entre ce qui fut vos deux bras, Près de ce qui fut votre...

  • L'étranger

    13 août 2010 ( #Poètes d'hier )

    - Qui aimes-tu le mieux, homme énigmatique, dis ? ton père, ta mère, ta sœur ou ton frère ? - Je n'ai ni père, ni mère, ni sœur, ni frère. - Tes amis ? - Vous vous servez là d'une parole dont le sens m'est resté jusqu'à ce jour inconnu. - Ta patrie ?...

  • Au pays sans nuages

    07 août 2010 ( #A coeur perdu )

    L'été a pris ses quartiers Les pins se dressent vers l'azur fières branches de corail. La lune boudeuse refuse de céder sa place dans le ciel La mer fantasque change de visage au gré des vents chaleureuse un matin l'écume aux lèvres le lendemain vif-argent...

  • L’ennemi

    06 décembre 2010 ( #Poètes d'hier )

    Ma jeunesse ne fut qu'un ténébreux orage, Traversé çà et là par de brillants soleils ; Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage, Qu'il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils. Voilà que j'ai touché l'automne des idées, Et qu'il faut employer...

  • Hymne

    25 juillet 2010 ( #Poètes d'hier )

    À la très-chère, à la très-belle Qui remplit mon cœur de clarté, À l’ange, à l’idole immortelle, Salut en l’immortalité ! Elle se répand dans ma vie Comme un air imprégné de sel, Et dans mon âme inassouvie Verse le goût de l’éternel. Sachet toujours frais...

  • Ville !

    27 juillet 2010 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Qui dira la fulguration de ta naissance taillée dans le diamant de ton unique syllabe haute…Ville, planète de verre et de pierre, transparente comme la lumière et qui s’échappe à peine prononcée…Parole exquise ouverte dans la pensée, comme l’astre de...

  • J’ai rebaptisé les rues de ma ville

    21 juillet 2010 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Que me font tous ces noms que je ne connais pas ces rois, ces maréchaux, ces généraux d’antan quand j’arpente ma ville, mon amour, où que j’aille c’est à toi que je rêve sur ce champ de bataille que me font tous ces noms que je ne connais pas ces savants...

  • Le Temps réconcilié

    02 décembre 2010 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    1. Entre deux toits Le bleu Comme un appel de colombe La lucarne Seul regard Pour toute une vie Qui rêve de sa vacance 2. C'était une demeure D'ici et maintenant Bousculée par le ciel Et les erreurs Du vent Qui emportait Nos rêves Avec fruits et moissons...

  • Aimée-Aimante

    15 juillet 2010 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    C'est une femme de soie sauvage. Poreuse sous les mains savamment tendres. Une femme de collines et de combes, de feuillages, de mousses. Une ligne sinueuse en volutes et volupté. Sucs et salives, écartèlement vertigineux. Elle, disloquée, réunie. Une...

  • Les Arbres

    09 juillet 2010 ( #Poètes d'hier )

    Dans l'azur de l'avril, dans le gris de l'automne, Les arbres ont un charme inquiet et mouvant. Le peuplier se ploie et se tord sous le vent, Pareil aux corps de femme où le désir frissonne. Sa grâce a des langueurs de chair qui s'abandonne, Son feuillage...

  • Dans l'oubli de mon corps

    07 juillet 2010 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Dans l'oubli de mon corps Et de tout ce qu'il touche Je me souviens de vous. Dans l'effort d'un palmier Près des mers étrangères Malgré tant de distances Voici ce que je découvre Tout ce qui faisait vous, Et puis je vous oublie Le plus fort que je peux...

  • C’est, c’est, c’est Labadie

    21 novembre 2010 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Avoir 20 ans en Haïti N’est pas comme vivre paisiblement à Paris, Avoir 20 ans en Haïti depuis qu’on cherche un visa N’est pas comme se lever un beau jour et se rendre au Canada, Avoir 20 ans en Haïti à essayer de réussir son examen de baccalauréat N’est...

  • Toi par qui j’ai senti

    05 juillet 2010 ( #Poètes d'hier )

    Toi par qui j'ai senti, pour des heures trop brèves, Ma jeunesse renaître et mon cœur refleurir, Sois bénie à jamais ! J'aime, je puis mourir; J'ai vécu le meilleur et le plus beau des rêves ! Et vous qui me rendiez le matin de mes jours, Qui d'un charme...

  • A une femme aimée

    27 juin 2010 ( #Poètes d'hier )

    Il me paraît égal aux dieux celui qui, assis près de toi, doucement, écoute tes ravissantes paroles et te voit lui sourire ; voilà ce qui me bouleverse jusqu'au fond de l'âme. Sitôt que je te vois, la voix manque à mes lèvres, ma langue est enchaînée,...

  • Lecteur mon ami, lectrice ma mie

    24 juin 2010 ( #A coeur perdu )

    Quand tu me rends visite la nuit pour emprunter un poème dans quelle pièce t'installes-tu ? Confortablement allongé(e), un chien à tes pieds assis(e) le chat sur les genoux ou bien préfères-tu rester debout ? Quand tu me rends visite dans quel état d'esprit...

  • Tu n’étais pas là

    05 novembre 2010 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    J’ai fait l’amour avec toi des centaines de fois et pourtant tu n’étais pas là J’ai imaginé… tes doigts agiles qui jouaient du piano sur ma peau devenue fébrile J’ai senti… la caresse de tes mains sur ma blanche poitrine dans mes cheveux d’airain et sur...

  • Le centre

    09 juin 2010 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    El centro de un poema es otro poema El centro del centro es la ausencia En el centro de la ausencia Mi sombra es el centro del centro del poema Le centre d'un poème est un autre poème Le centre du centre est l'absence Au centre de l'absence Mon ombre...

  • Éloge de la Jeune Fille

    01 novembre 2010 ( #Poètes d'hier )

    (...) Ceci est réservé à la seule Jeune Fille. A celle à qui tous les maris du monde sont promis, mais qui n'en tient pas encore. A celle dont les cheveux libres tombent en arrière, sans empois, sans fidélité, et les sourcils ont l'odeur de la mousse....

  • Fin de partie

    29 octobre 2010 ( #A coeur perdu )

    J'ai rêvé de toi A peine aperçue, tu te retirais J'ai rêvé de toi ombre fugace Toi que je ne reverrai plus, je le sais L'été est passé la chaleur sourde n'est plus la lune rousse s'est dressée l'arc-en-ciel flamboyant s'efface Le rideau tombe sur la pièce...

  • Ville

    25 octobre 2010 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Il ne suffit pas d'un tas de maisons pour faire une ville Il faut des visages et des cerises Des hirondelles bleues et des danseuses frêles Un écran et des images qui racontent des histoires Il n'est de ruines qu'un ciel mâché par des nuages Une avenue...

  • Soneto LXXXIII

    31 mai 2010 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Es bueno, amor, sentirte cerca de mí en la noche, Invisible en tu sueño, seriamente nocturna Mientras yo desenredo mis preocupaciones Como si fueran redes confundidas. Ausente, por los sueños tu corazón navega, Pero tu cuerpo así abandonado respira Buscándome...

  • Médieuses (extrait)

    03 juin 2010 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Elle va s'éveiller d' un rêve noir et bleu Elle va se lever de la nuit grise et mauve Sa jambe est lisse et son pied nu ... L'audace fait son premier pas Au son d'un chant prémédité Tout son corps passe en reflets en éclats Son corps pavé de pluie armé...

  • La lune blanche

    27 mai 2010 ( #Poètes d'hier )

    La lune blanche luit dans les bois. De chaque branche part une voix sous la ramée. O bien aimée.... L'étang reflète, profond miroir, la silhouette du saule noir où le vent pleure. Rêvons, c'est l'heure. Un vaste et tendre apaisement semble descendre du...

  • Demain dès l'aube

    29 mai 2010 ( #Poètes d'hier )

    Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends. J'irai par la forêt, j'irai par la montagne. Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps. Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>