Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vertuchou.over-blog.com

Top articles

  • La chanson du voyageur Aengus

    26 janvier 2020 ( #Poètes d'hier )

    J’allai jusqu’au bois de noisetier Poussé par un feu dans mon coeur Je taillai une ligne de noisetier Et pendis une baie à mon fil Et quand les phalènes reprirent leur vol Et les étoiles filantes leurs sauts Je plongeai la baie dans le torrent Jusqu’à...

  • Babi Yar

    27 janvier 2020 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Non, Babi Yar n’a pas de monument. Le bord du ravin, en dalle grossière. L’effroi me prend. J’ai l’âge en ce moment Du peuple juif. Oui, je suis millénaire. Il me semble soudain- l’Hébreu, c’est moi, Et le soleil d’Égypte cuit ma peau mate ; Jusqu’à ce...

  • Retrouvailles inédites

    28 janvier 2020 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Ceux que j' appelle Par leur nom Et qui n' ont plus de nom Ceux qui sont devenus Ceux que j' aimais beaucoup, Les ai-je aimés assez ? Et puis te revoilà clos sur le monde Partagé entre une aurore Et de nouveaux succès, Tel un cheval qui piaffe Dans un...

  • Tout à coup j’ai eu envie d’elle

    29 mars 2020 ( #Emois )

    Tout à coup j’ai eu envie d’elle et je me suis penchée sur elle. Je l’embrasse, je glisse ma main sous son tee-shirt, je caresse ses seins, j’y porte ma bouche. Les seins et l’amour. Bien sûr. Je comprends quelque chose que je ne savais pas. Tout se fait...

  • Lassitude

    30 mars 2020 ( #Poètes d'hier )

    A batallas de amor campo de pluma. (Gongora.) De la douceur, de la douceur, de la douceur ! Calme un peu ces transports fébriles, ma charmante. Même au fort du déduit, parfois, vois-tu, l’amante Doit avoir l’abandon paisible de la sœur. Sois langoureuse,...

  • A mes flancs

    01 avril 2020 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    À mes flancs sans savoir J'ai des hameçons qui choppent Des morceaux, du passé Et je traine mes lignes Mes harpons mes crochets Et je traine, mes regrets À mes flancs s'accumulent encore bien frétillants Les choix que je n'ai pas fait Les photos les cahiers...

  • Chanson Du Printemps

    03 avril 2020 ( #Poètes d'hier )

    Sais-tu, mignonne! la pervenche Émaille déjà les buissons, Et les oiseaux de branche en branche Disent tout joyeux leurs chansons. Partout se réveille la vie Sous les chauds rayons du soleil: C’est le printemps, il nous convie Ensemble à fêter son réveil....

  • Vacances

    18 décembre 2019 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Tiède est le vent Chaud est le temps Fraîche est ta peau Doux, le moment Blanc est le pain Bleu est le ciel Rouge est le vin D’or est le miel Odeurs de mer Embruns, senteurs Parfums de terre D’algues, de fleurs Gai est ton rire Plaisant ton teint Bons,...

  • Qui pourrait décrire le désir

    06 avril 2020 ( #Emois )

    Qui pourrait décrire le désir quand il est aussi torride, chargé de succulences, impérieux ? Il échappe aux mots. Seule, peut-être, la musique peut rendre la puissance de la houle qui le porte, le souffle brûlant et les vibrations qu’il dégage. Il m’a,...

  • J’ai survécu à mes désirs

    21 juin 2021 ( #Poètes d'hier )

    J’ai survécu à mes désirs Et quitté mes rêves. Lucide, Il ne me reste qu’à souffrir Devant les fruits de mon cœur vide. Couronne effeuillée au matin Sous l’orge d’un soir contraire… Déjà je vis en solitaire, Et tristement j’attends la fin. L’orage siffle...

  • Quand arrive l'oubli

    11 août 2016 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Cette femme aimante Cette femme à la chair souffrante Me regarde tristement Me supplie tendrement. L'oubli s'installe L'oubli l'avale Implacable Irréparable. La douleur m'assaille Celle que j'aime Celle à qui je dois la vie Ne me reconnaît plus. Je n'existe...

  • Les effarés

    02 janvier 2020 ( #Poètes d'hier )

    Noirs dans la neige et dans la brume, Au grand soupirail qui s'allume, Leurs culs en rond, A genoux, cinq petits, - misère ! - Regardent le Boulanger faire Le lourd pain blond. Ils voient le fort bras blanc qui tourne La pâte grise et qui l'enfourne Dans...

  • Marine

    28 septembre 2020 ( #Poètes d'hier )

    L’Océan sonore Palpite sous l’œil De la lune en deuil Et palpite encore, Tandis qu’un éclair Brutal et sinistre Fend le ciel de bistre D’un long zigzag clair, Et que chaque lame En bonds convulsifs Le long des récifs Va, vient, luit et clame, Et qu’au...

  • L'automne

    24 septembre 2020 ( #Poètes d'hier )

    Voici venu le froid radieux de septembre : Le vent voudrait entrer et jouer dans les chambres ; Mais la maison a l’air sévère, ce matin, Et le laisse dehors qui sanglote au jardin. Comme toutes les voix de l’été se sont tues ! Pourquoi ne met-on pas de...

  • Toute odeur est fée

    28 août 2020 ( #Poètes d'hier )

    Volupté des parfums. Oui, toute odeur est fée : Si j’épluche, le soir; une orange échauffée, Je rêve de théâtre et de profonds décors ; Si je brûle un fagot, je vois sonnant leurs cors, Dans la forêt d’hiver les chasseurs faire halte ; Si je traverse...

  • Le Juge arbitre, l’Hospitalier et le Solitaire

    24 juillet 2020 ( #Poètes d'hier )

    Trois Saints, également jaloux de leur salut, Portés d’un même esprit, tendaient à même but. Ils s’y prirent tous trois par des routes diverses : Tous chemins vont à Rome : ainsi nos Concurrents Crurent pouvoir choisir des sentiers différents. L’un, touché...

  • Mobilier scolaire

    20 juillet 2020 ( #Poètes d'hier )

    L'école était charmante au temps des hannetons, Quand, par la vitre ouverte aux brises printanières, Pénétraient, nous parlant d'écoles buissonnières Et mettant la folie en nos jeunes cerveaux, Des cris d'oiseaux dans les senteurs des foins nouveaux ;...

  • Incantation

    06 juillet 2020 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Je t'enlise, je t'enrobe, je te love, je te veux Je te vise, te bombarde, et je te prends d'assaut. Je ne te laisse pas le temps, je t'invite, Je t'emperle, je t'envoûte, je t'attends. J'ai tellement envie de toi. Je t'envahis, je t'environne, je suis...

  • Que savent-ils de l'amour

    30 avril 2020 ( #Emois )

    Que savent-ils de l'amour ceux qui croient que celui-ci n'offre que des terres paisibles et rassurantes ? Ceux qui pensent que la jouissance, l'euphorie des corps suffisent ? Ceux qui ignorent que l'amour se perpétue au-delà des sens, qu'il s'enracine...

  • Contradictions

    21 avril 2020 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Ils cohabitent en moi. Se battent sans qu’on le voie : Le passé le présent Le futur et maintenant L’illusion et le vrai Le maussade et le gai La bêtise la raison Et les oui et les non L’amour de ma personne Les dégoûts qu’elle me donne Les façades qu’on...

  • Un visage d'une blancheur saisissante

    14 avril 2020 ( #Emois )

    Décembre (1931) Un visage d'une blancheur saisissante disparaissant dans l'obscurité du jardin. Elle pose pour moi en s'éloignant. J'ai envie de sortir en courant pour embrasser sa fantastique beauté, pour l'embrasser et pour lui dire : « Vous portez...

  • D’abord un long silence

    20 janvier 2020 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    D’abord un long silence Puis La nuit en moi m’épousa en amant du dedans Les membres négligemment entravés Les yeux bandés pour m’abandonner mieux Mon corps soumis (c’était délicieux) Mon corps soumis s’ouvrit Fut pris par un souffle Une voix Des mots...

  • Quand on est très amoureux

    10 août 2018 ( #Chansons )

    Quand on est très amoureux, quand on est très amoureux, C'est plaisant de regarder d'autres couples s'engueuler Quand on est moins amoureux, quand on est moins amoureux, C'est énervant de croiser des couples très amoureux Quand on est très amoureux, quand...

  • Le baiser

    27 juin 2018 ( #Poètes d'aujourd'hui )

    Le vent qui court, lissant les lames déferlées,Sur tes lèvres sécha leur haleine salée,Et ton baiser, ce soir, a le goût de la mer ;Il me plaît d'en garder l'âpre saveur intacte,Car l'amour, dont il inscrivit l'image exacte,Serait moins pénétrant s'il...

  • Souvenir

    06 avril 2018 ( #Poètes d'hier )

    En vain le jour succède au jour, Ils glissent sans laisser de trace ; Dans mon âme rien ne t'efface, Ô dernier songe de l'amour ! Je vois mes rapides années S'accumuler derrière moi, Comme le chêne autour de soi Voit tomber ses feuilles fanées. Mon front...